Cédrière Lanaudière

Producteur de 5 variétés de cèdres pour haie

Producteurs de cèdres à haies

 

Lorsque le temps des soins printaniers arrive, la première question est de savoir si la haie existe depuis moins de deux ans ou plus.

Une haie de moins de deux ans nécessite davantage de soins compte tenu du phénomène de gel-dégel provoquant le soulèvement de certaines mottes de terre avec le système racinaire. Il s’en suit un déracinement et certaines racines peuvent alors se retrouver à nu, ce qui peut entraîner la mort de l’arbre. Il est alors recommandé de déposer de la bonne terre sur les racines afin de bien ensevelir celles-ci.

Un autre phénomène à examiner pour une haie de moins de deux ans est le tassement des sols. Il arrive, à certains endroits seulement, que la terre se soit davantage tassée provoquant parfois un déracinement. Certaines racines peuvent alors se retrouver à nu ou simplement avec des espaces vacants où l’air peut entrer dans le sol et provoquer l’assèchement des racines. Encore une fois, il suffit d’ajouter de la terre à ces endroits afin de régulariser la situation.

Pour la suite de la chronique, les informations ci-dessous sont aussi valables pour une jeune haie qu’une haie de plus de deux ans.

À la fin de l’hiver, à cause du poids de la neige ou du verglas, il arrive que certaines branches aient de la difficulté à se repositionner. Après la fonte des neiges, il est alors suggéré d’utiliser un cordage d’un certain volume de façon à ne pas abîmer l’écorce des branches. Ce cordage permettra de relier les branches en difficulté à d’autres branches plus solides favorisant ainsi un meilleur positionnement et une amélioration de l’esthétisme .

Parlons maintenant d’un autre soin printanier; l’arrosage du feuillage. L’arrosage du feuillage est surtout utile lorsqu’une haie de cèdres se retrouve près d’une rue alimentée en abrasif pendant la saison hivernale. Nous savons que certaines substances contenues dans les abrasifs peuvent endommager le feuillage du cèdre. Le fait d’arroser le feuillage rend possible la dilution des substances indésirables et permet d’augmenter la captation de la lumière par le feuillage. Une meilleure captation de la lumière favorise une croissance optimale.

En dernier lieu, mentionnons l’amendement des sols. Un sol bien engraissé, soit par de l’engrais d’ordre chimique ou biologique, contribuera à la bonne croissance de votre haie de cèdres. Toutefois, il est fortement recommandé de bien suivre les instructions se retrouvant sur le contenant de l’engrais afin de ne pas brûler le système racinaire.

Je crois que nous avons fait le tour des principaux soins printaniers.

Surveillez notre prochaine chronique portant sur la plantation d’une haie de cèdre.

Alain Vignola

« Retour

Conception : Martine Grégoire
© 2008-, Cédrière Lanaudière. 1800, rue Principale, Saint-Norbert. Tous droits réservés.
Informations : 514 262-4145 |  info@cedrierelanaudiere.com  |  Plan du site